Ca fait bien longtemps que je n'ai pas fait d'article ici... Un mois pile poil en fait!

Entre temps, j'ai été bien gâtée pour mon anniversaire, je me suis bien pris la tête sur mon mémoire (qui est presque fini) et je profite des vacances pour le terminer totalement...

Mais là, j'avais besoin d'une pose... Et une pose culinaire, bien que le régime que je suis soit très strict en matière de pâtisserie (AUCUNE pâtisserie autorisée pendant tout le temps du régime, il va falloir s'y faire...).

Depuis trèèèèès longtemps, je bave sur toute une ribambelle de blogs qui nous montrent de splendides photos de macarons faits maison.

Et moi, je raffole des macarons... Je ne me nourrirais que de macarons si je pouvais... Et s'ils étaient moins chers aussi, parce qu'il faut bien l'admettre, j'ai des goûts de luxe, et les macarons, c'est pas donné...

Donc, je bavais devant tous ces blogs, qui racontaient tous plus ou moins que quand même, les macarons nécessitaient un coup de main bien particulier, et bien entraîné, pour être réussis...

Dans le cahier des charges, je lisais des mots tels que croûtage (un mot que je trouve super rigolo, j'adore!), collerette, macaronage...

Alors, j'ai pris mon courage à deux mains, j'ai imprimé quelques recettes (et surtout la fiche technique) de Pure Gourmandise (clic-clic) et je me suis lancée dans la grande aventure...

Tout d'abord, préparer les ingrédients...

Photo0181

J'ai séparé mes blancs d'oeuf ce matin, je les ai bien laissés à température ambiante... Jusque là, tout comme il faut...

Et c'est là que j'ai cafouillé... Dans la recette, il est écrit qu'il faut "mixer le sucre et les amandes et les tamiser"... Ce que je n'ai pas compris, c'est qu'il ne fallait pas le faire ENSEMBLE!

Bref, ça m'a donné ça:

Photo0183

Et bien sûr, j'ai percuté quand il a fallu que j'incorpore mon sucre à mes oeufs en neige... Ben oui, je n'avais plus de sucre sous la main...

Qu'à cela ne tienne, j'ai quand même tenté le coup... Je n'avais plus de sucre, donc impossible de refaire une fournée, donc j'ai délicatement mélangé mon mélange sucre-poudre d'amandes à mes oeufs en neige, et j'ai coloré le tout en "Corail" (j'avais envie de macarons orange, ne me demandaient pas pourquoi)...

Photo0184

Le mélange a l'air pas mal, j'ai le fameux ruban qui coule avec ma spatule, finalement, ça peut peut-être marcher quand même...

Armée de ma poche à douille, je me lance donc dans la confection sur plaque de mes futures merveilles... Il a quand même fallu s'y reprendre plusieurs fois, parce que le macaron s'étale sur la plaque, et fini par aller rejoindre ses copains d'à côté si on les a fait trop proches les uns des autres...

Mais bon, c'était ma première fois, je m'étais préparée psychologiquement à faire des macarons ovales, allongés, en forme de nuages ou d'autres choses, de toutes les tailles différentes de façon à ne pas pouvoir les assembler... Bref, je m'étais préparée au pire!

Une fois mes petits tas faits, il a fallu attendre le croûtage... J'adore ce mot!!!!!

Photo0185

Plus d'une heure qu'elle a attendu la Clinsette pour que ça croûte bien!!!!! Mais vous connaissez le dicton, plus c'est long...

Et là, le moment de vérité, le passage au four... Est-ce que je dois préchauffer mon four? Ou commencer la cuisson dans un four froid (et là, comment je fais pour les plaques suivantes?????)...

Est-ce que je superpose les plaques (il paraît qu'il en faut 3) sachant que mes trois seules plaques sont pleines de macarons en période de croûtage, et que de toute façon, elles n'ont ni la même taille, ni la même forme, et donc ne s'empilent pas...

Advienne que pourra, je mets ma première plaque au four (préchauffé, je me suis lancée...)...

Et voilà le résultat:

Photo0188  Photo0186

Vous ne rêvez pas!!!!! J'ai eu ma collerette!!!! Et ils n'ont pas craquelé en surface!!!!!

Trop fière la Clinsette, ni une, ni deux, plaque suivante au four...

Et là... Catastrophe...

Photo0189

Ils ont tout craquelé sur le dessus!!!! Ils sont tout pas beaux!!!!

Du coup, j'hésite, je me tâte, que dois-je faire... Ma troisième plaque est prête, mais ils ont déjà une forme bizarre, si je les mets, ils vont exploser!!!! Tant pis, je me lance...

Et c'est à n'y plus rien comprendre...

Photo0190

Ils sont beaux!!!!!!!!!!!!!!

Du coup, maintenant, il ne reste plus qu'à les tartiner avant de les marier...

Après toutes ces émotions, ne vous imaginez pas que j'ai fait moi-même la ganache pour mettre à l'intérieur...

Un bon pot de confiture mangue-pêche (pour aller avec la couleur qui, finalement, est rose sur les photos) et notre pâte-à-tartiner-dont-le-nom-rime-avec-Ella préférée ont fait l'affaire pour cette fois!

Et rien ne se perdant, tout se transformant, même les râtés ont été fourrés!

Photo0192 Photo0193

Mes premiers macarons qui ressemblent à des macarons!!!!!!!!!!!!

Il ne restait plus qu'à les déguster...

Et là, c'est le drame...

Rappelez-vous, je n'ai pas mélangé le sucre et les oeufs en neige... Du coup, au lieu d'avoir des macarons moelleux, j'ai des macarons croustillants qui s'effritent (et qui donc, d'après mon Nico, "sont cro difficiles à manger, on se met du Nutella partout et c'est la faute aux macarons, pas à moi"!)...

Mais le goût est là, la technique y est presque, reste un mystère... Pourquoi la seconde fournée a craquelé????? C'est dû à ma plaque????

C'est pas grave, les garçons les ont mangés quand même!

Et moi, je suis prête à recommencer l'expérience, à poursuivre l'aventure!!!!!!

Et pour toutes celles qui hésiteraient, lancez-vous, on en fait tout une histoire, mais finalement, même avec un four pourri, en se plantant dans la recette magistralement (à la seconde étape quand même, 'faut le faire!), on arrive à avoir des macarons qui ressemblent à des macarons!!!!!!!

Edit de 20h26: apparemment, ils plaisent à tout le monde!!!!!

Ceux de la troisième plaque sont moelleux comme il faut, la préférence de zhom va bien évidemment vers ceux au Nutella, et moi je préfère ceux à la confiture... On ne se refait pas! Expérience définitivement concluante, bientôt une suite, peut-être avec une ganache maison (aux fraises Tagada éventuellement)!